Le symbole de la tribu de l’Air est un souffle puissant terminé par deux tourbillons en spirale. Ses couleurs sont dans les dégradés de blanc, de gris et de jaune. La tribu de l’Air vit dans des forêts profondes à la cime des arbres. Elle transmet les histoires du monde par la parole. Au solstice d’été, c’est un sénateur qui accompagne la tribu pour allumer le grand feu (personnalités politiques qui comme l’air sont volatiles et éphémères).

air

Des trois les tribus, la tribu de l’Air est certainement la plus secrète. Peu de personnes en connaissent l’histoire. C’est qu’il n’existe aucun écrit narrant la genèse de ce groupe. En effet, la tribu de l’Air fonctionne exclusivement par la tradition orale et ne permet pas facilement à des membres d’autres groupes de l’approcher. Elle se veut discrète, mystérieuse et secrète probablement pour conserver tout ce qui en fait sa richesse. Voici le peu de choses que nous connaissons actuellement de cette tribu…

 

 

La princesse Aeris est toujours précédée de danseuses aux robes vaporeuses. Elle est cachée derrière des voiles sur un trône porté par quatre hommes de la tribu. Des nombreuses femmes l’entourent. Certaines semblent assurer sa protection, ce sont les gardiennes. D’autres sont chargées de transmettre les messages de la princesse, ce sont les messagères. La princesse Aeris est souvent accompagnée d’une femme aux connaissances étendue. Il s’agit de la préceptrice dont le rôle est d’accompagner la jeune princesse dans l’exercice de son règne. Enfin, de nombreux jeunes garçons complètent le groupe et portent des étendards ou d’autres objets rituels.